06 22 65 14 83 contact@sophiepotiron.fr

Qu’est-ce que l’ennéagramme ?

Le mot « ennéagramme » vient du grec ‘ennea’ et ‘gramma’, figure à 9 points.

Aujourd’hui, l’ennéagramme est un système d’étude de la personnalité fondé sur 9 comportements de la nature humaine. Cette typologie s’appuie sur un diagramme, sous forme d’une étoile à 9 branches, d’où son nom. Conçu pour être un outil d’auto-observation, l’ennéagramme décrit neuf grands types de personnalité et leurs interactions. Chacun de ces types se définit par des habitudes affectives, un mode de pensée et un rapport aux autres qui, conjugués, aboutissent à un regard spécifique sur le monde.

L’ennéagramme met en évidence les caractéristiques communes des personnes relevant du même profil. Il permet de comprendre comment les autres raisonnent, ce qu’ils ressentent et la manière dont ils filtrent les informations.

L’ennéagramme permet également de mieux se comprendre : la personne est invitée, dans un esprit de grande responsabilité personnelle, à agir avec davantage de conscience pour gagner en liberté intérieure. Il s’agit de saccueillir avec bienveillance et compassion, d’être plus compréhensif envers l’autre qui est différent et ainsi de s’ouvrir à dautres manières dêtre, plus ajustées.

Aucun type n’est préférable à un autre.

  • Respectueux : il valorise l’identité propre et la richesse inépuisable de chacun. Il prend en compte les 3 dimensions de la personne (tête-coeur-corps) et invite à être plus conscient des 3 centres d’énergie : centre mental, centre émotionnel et centre instinctif. 
  • Concret : il s’applique aux habitudes observables de la vie quotidienne.
  • Dynamique : il donne des repères pour mieux nous connaître, comprendre les autres et opérer des changements dans notre comportement.

L’origine

Notre système de valeurs est lié à la perception que nous avons du monde dès l’enfance. 

Puis, confrontés plus directement aux événements de la vie, nous développons un mécanisme de protection, une stratégie, afin de nous adapter efficacement à notre environnement. Comme cette stratégie est la plus sécurisante possible, nous choisissons de la répéter, jusqu’à ne plus utiliser qu’elle, au détriment des autres possibles. Ce comportement récurrent, c’est notre personnalité.

Adultes, nous sommes le plus souvent restés figés sur notre point de vue : nous continuons à vivre avec des protections – avec un masque – qui nous rassurent inconsciemment, mais qui nous empêchent de développer l’ensemble de nos possibilités.
Nous développons une vision du monde, des valeurs et des croyances qui dépendent de notre facette dominante. Le temps passant, nous ne voyons plus le monde extérieur qu’avec les certitudes de notre point de vue, et nous oublions les autres facettes possibles. Nous nous privons ainsi de nombreux potentiels.
Prendre conscience de sa facette dominante, c’est s’accepter.
C’est aussi ouvrir l’accès aux autres facettes et ainsi réveiller le reste de son potentiel.

Les 9 types

Critiques envers eux-mêmes et envers les autres, les Un tendent à croire qu’il n’y a qu’une « bonne » façon de faire les choses. Ils se considèrent souvent comme les défenseurs de l’intégrité et de l’éthique et peuvent retarder une décision par peur de faire une erreur. Les Uns utilisent souvent les mots « devrait » et « aurait dû »

Axe de développement : du besoin de perfection au lâcher-prise.

Passion : la colère

Vertu : la sérénité

Les Deux se définissent en fonction de leurs rapports aux autres et ont une grande facilité pour établir des liens. Ils sont chaleureux, enthousiastes et empathiques. Ils perçoivent les besoins des autres mais peuvent devenir intrusifs et manipulateurs. Ils aiment donner mais ont tendance à se croire indispensables. A la recherche d’affection et d’approbation, les altruiste cherchent à être aimés et appréciés en devenant indispensables à l’autre. Orientés vers la satisfaction du besoin de l’autre, les Deux peuvent devenir manipulateurs et avoir plusieurs facettes, montrant un visage différent à chacun. Séductrices, ce sont des personnes actives, encourageantes, qui choisiront souvent une activité professionnelle leur permettant de manifester leur compassion pour l’autre.

Axe de développement : de la fierté de rendre service à la reconnaissance de ses propres besoins : différencier le don intéressé et le soutien réellement altruiste.

Passion : l’orgueil

Vertu : l’humilité

Les Trois cherchent à être aimés pour leurs résultats. Rois de l’apparence, ils ont du mal à différencier leur « vrai moi » du réalisateur qui atteint ses objectifs à son travail. Ils peuvent apparaître plus productifs qu’ils ne le sont en réalité. Ils font généralement de bons leaders, entraîneurs, vendeurs ou capitaines d’équipe. Axe de développement : de la duperie trompeuse à l’authenticité.

Axe de développement : de la duperie trompeuse à l’authenticité.

Passionle mensonge

Vertu : la vérité

L’attention des Quatre est dirigée vers ce qui manque. Ils savent ce que vague à l’âme veut dire. L’idéal n’est pas ici et maintenant, il est ailleurs, souvent dans le passé. Plus que d’autres, les Quatre souffre de l’absence du partenaire. Théâtral, mélancolique, sensible et artistique, ils sont créatifs dans leur façon de vivre.

Axe de développement : du manque à la satisfaction de bonheurs simples.

Passion : l’envie

Vertu : l’équanimité

Les Cinq sont sensibles à leur espace vital, à leur jardin secret. Ils s’efforcent de garder une distance émotionnelle avec les autres. Ils préféreront observer plutôt que participer. Les émotions et les besoins des autres leur paraissent incongrus. Ils compartimentent les obligations. Les Cinq sont détachés des gens, des sentiments et des objets. Ils privilégient le savoir et la vie intellectuelle.

Axe de développement : de la solitude à l’ouverture aux autres.

Passion : l’avarice

Vertu : le détachement

Les Six sont anti-autoritaires, s’identifient avec les faibles, ont un haut sens du devoir et sont loyaux à la cause qu’ils ont choisie. Les Six ont tendance à toujours envisager le pire scénario possible, afin d’anticiper pour mieux se protéger.

Axe de développement : du doute à la confiance en soi et aux autres.

Passion : la peur

Vertu : le courage

C’est Peter Pan, le puer aeternus, la jeunesse éternelle ! Les Sept sont souvent superficiels, aventureux et ont du mal à s’impliquer. Ils aiment garder plusieurs options ouvertes et cherchent à perpétuer un haut niveau d’excitation. Généralement heureux et enjoués, ils apportent la bonne humeur avec eux. Ils sont connus pour ne pas toujours finir ce qu’ils ont commencé.

Axe de développement : de la dispersion à la rigueur et à la persévérance.

Passion : la gourmandise

Vertu : la sobriété

Les Huit ont besoin d’être en contrôle. Protecteurs, ils aiment le combat. Ils expriment leur colère comme elle vient et apprécient ceux qui ont le courage de les affronter. Ils vivent souvent de manière excessive. Le Huit évolué est compétent et juste, surtout dans l’adversité. Il peut être un puissant supporter pour les autres. Il s’investira pour aplanir la route de ses amis.

Axe de développement : du besoin de maîtriser à la reconnaissance de leur vulnérabilité.

Passion : la luxure (l’excès)

Vertu : l’innocence

Ambivalent, les Neuf voient facilement tous les points de vue et tendent à remplacer leurs désirs par ceux des autres. Ils ont souvent du mal à différencier le véritable objectif des tâches secondaires. Paisibles, voire nonchalants et indécis, ils aiment la nature et l’harmonie. Consensuels, les Neuf apprécient les métiers de diplomate, conseiller, négociateur. Quand ils sont “sur les rails”, ils deviennent très performants.

Axe de développement : du besoin d’harmonie à l’affirmation de soi.

Passion : la paresse

Vertu : l’action

Découvrir l’ennéagramme par un stage : quels bénéfices ?

  • Une méthode pédagogique : les témoignages vécus priment sur la théorie. Il s’agit de proposer au participant des exercices qui l’amènent à se découvrir et à se développer par lui-même. Les témoignages des participants sont la base autour de laquelle on propose de découvrir le système. On vient également participer à une expérience humaine collective : vivre des exercices, des prises de conscience, puis échanger et interagir en sous-groupes.

  • Le respect de la personne : des plans d’action et des exercices d’auto-observation permettent de concrétiser les apprentissages, de développer l’objectivité et le discernement de la personne tout en respectant le rythme de chacun.
  • Une mise en valeur des trois centres : tête – cœur – corps. Des exercices proposent de ressentir ce que sont l’intelligence du cœur (énergie émotionnelle), l’intelligence du corps, (énergie instinctive ou corporelle) différentes de l’intelligence « mentale » (énergie mentale).

Un stage de découverte de l’ennéagramme selon la tradition orale est concrètement un lieu bienveillant où un climat d’ouverture à l’autre permet à chacun d’être accueilli dans la spécificité de ce qu’il est. Des périodes d’intériorisation permettent de créer cette atmosphère de respect de la dimension humaine, indispensable si l’on veut pouvoir restituer l’expression corporelle et le langage non verbal propre à chaque profil.

Anciennement Directeur du département sciences comportementales à l’université de Standford :

« Fondée par le Dr Claudio Naranjo en 1970, la tradition orale repose sur les témoignages vivants de représentants de chaque type. Les représentants d’un même profil évoquent leur propre histoire, dans le cadre d’un panel. Cela permet d’entendre directement les préoccupations quotidiennes et de percevoir les caractéristiques de chaque base. La tradition orale est probablement le meilleur moyen d’enseigner l’Ennéagramme. Elle offre tous les avantages : elle rend le système vivant, elle permet aux auditeurs d’identifier plus facilement leur profil dominant et de mieux apprécier les différences. »
Auteur et fondatrice du Programme de Formation Professionnelle à l’Ennéagramme :
« Voir et entendre un groupe de volontaires exprimer le même point de vue rend mieux compte de la puissance du système qu’un cours didactique. Au bout d’une heure environ, ces personnes d’apparence physique très différente, se mettent à se ressembler. L’observateur se met à leur trouver des similitudes au niveau des attitudes physiques, de l’intonation émotionnelle et des zones de tension du visage. La salle s’emplit d’une présence bien définie lorsque la personnalité se déploie. Il y a pour chaque type une qualité distinctive, une présence différente dans la pièce. Rassemblés, les représentants d’un même type semblent a priori ne rien avoir en commun car notre attention est d’abord attirée par leurs différences de sexe, d’âge, de profession et de style. Mais au bout d’une heure, on commence à leur trouver des points communs : leur vie, leurs choix, leurs goûts, leurs buts. On a l’impression que les choses qu’ils évitent et celles dont ils rêvent sont les mêmes. Si l’on néglige les éléments superficiels que constituent les vêtements et le sourire de convenance, ils finissent même par se ressembler. Chacun des neufs types voit le monde d’une façon très différente, et en se coulant dans la perception que les autres ont d’eux-mêmes, on peut passer de son point de vue personnel à une véritable compréhension de ce que sont réellement les autres, au lieu d’en rester aux idées que l’on a sur eux. Être capable de se couler dans le point de vue de l’autre fait naître un sentiment de compassion envers lui.»

En pratique

Module 1 – Stage de 2 jours “Découverte de l’ennéagramme”

Ce premier module – 2 jours – permet de trouver sa base et de mieux comprendre les autres.

Il s’adresse à toute personne qui désire apprendre à mieux se connaître par la découverte et la mise en place de l’ennéagramme dans sa vie personnelle et professionnelle : découvrir la facette dominante de sa personnalité, accueillir ses compétences propres et s’appuyer dessus à bon escient, repérer ses automatismes et ses freins, apprendre à mieux gérer ses émotions, éveiller son potentiel, se remettre en cause pour oser changer !

Lieu

L’Hermitage – 12 rue de l’Hermitage
63400 Chamalières (repas et logement possibles sur place)

Dates

Vendredi 8 et samedi 9 novembre 2019
Vendredi 13 et samedi 14 mars 2020 (inscriptions ouvertes)

Tarif

250€ (en cas d’inscription d'un couple, -50% sur la 2ème inscription)
Tarif solidaire sur demande

1200€ pour formation professionnelle.

Fermer le menu